Home Page »  C »  Claude Francois
   

Voleurs, Bohmiens (gypsies, Tramps And Thieves) Lyrics


Claude Francois Voleurs, Bohmiens (gypsies, Tramps And Thieves)


(Bob Stone) adaptation française Pierre Delanoë

Elle est née sur la route, dans un cirque ambulant
Où sa mère dansait pour attirer les gens.
Son père veillait sur toute la troupe, chantait des cantiques
Et vendait l'élixir du bon docteur Glou.

Voleurs, bohémiens, c'est ainsi que l'on parlait d'elle et de sa famille.
Voleurs, bohémiens et toutes les nuits
Les hommes lui tournaient autour en espérant l'amour.

Elle a ramassé, tout près d'Avignon
Un gentil garçon mais un peu vagabond.
Elle avait seize ans, lui dix-neuf et demi
Et dans la roulotte... Son père l'aurait tué s'il les avaient surpris.

Voleurs, bohémiens, c'est ainsi que l'on parlait d'elle et de sa famille.
Voleurs, bohémiens et toutes les nuits
Les hommes lui tournaient autour en espérant l'amour.

Elle n'a jamais été à l'école, il lui a presque tout appris.
Quelques mois plus tard, elle a le cœur qui chavire
Et son amoureux quitte le navire, oh... Quitte le navire, oh oh !

Oui, elle est née sur la route, dans un cirque ambulant
Où sa mère dansait pour élever l'enfant.
Grand-père veillait sur toute la troupe, chantait des cantiques
Et vendait l'élixir du bon docteur Glou.

Voleurs, bohémiens, c'est ainsi que l'on parlait d'elle et de sa famille.
Voleurs, bohémiens et toutes les nuits
Les hommes lui tournaient autour en espérant l'amour.

Elle est née sur la route, dans un cirque ambulant
Où sa mère dansait pour attirer les gens.
Son père veillait sur toute la troupe, chantait des cantiques
Et vendait l'élixir du bon docteur Glou.

Voleurs, bohémiens, c'est ainsi que l'on parlait d'elle et de sa famille.
Voleurs, bohémiens et toutes les nuits
Les hommes lui tournaient autour en espérant l'amour.

Song Meanings for Voleurs, Bohmiens (gypsies, Tramps And Thieves)




Browse:

Copyright © 2005 - 2020 LyricsKid (0.003 seconds)